Kongo Central: Didier Budimbu met en place une commission pour fixer les prérogatives de la province sur le CPI

Didier Budimbu, Ministre des hydrocarbures. Ph de tiers.

Une journée marathon au cabinet du ministre des hydrocarbures. Ce lundi 10 mai, l’actuel patron du pétrole et du gaz de la RDC , Ministre Didier Budimbu , a reçu tour à tour en audience dans son cabinet de travail, une délégation du Kongo-central, le gérant de l’entreprise pétrolière Perenco ainsi que l’administrateur directeur général de la société experte en logistique pétrolière, SEP CONGO.

Pour la délégation du Kongo-central conduite par son gouverneur Atou Matoubwana et son président de l’assemblée provinciale Jean-Claude Mvuemba qui l'a accompagné, le ministre Didier Budimbu a eu une séance de travail avec elle pour clarifier sur les prérogatives du Gouvernement central et des provinces en ce qui concerne le comité professionnel des importateurs (Cpi)en sigle qui est technique de régulation et de maîtrise des approvisionnements de la République démocratique du Congo en produits pétroliers et dérivés.

Cette délégation Kongo central conduite par son gouverneur Atou Matoubwana et le président de l'Assemblée provinciale Jean-Claude Mvuemba voulait pour leur part créer un CPI provincial comme cela se passe dans d’autres provinces. Malheureusement, le ministre les a rappelé les dispositions de l'arrêté ministériel portant organisation et fonctionnement du comité professionnel des importateurs qui ne reconnaît que le CPI national et le représentant du ministre provincial ayant les hydrocarbures dans ses attributions participent au comité central.

Le Ministre a mis en place Une commission mixte entre le ministère des hydrocarbures et la province du Kongo centrale pour fixer les prérogatives de la province dans ce comité professionnel des importateurs.

Didier budimbu a martelé au cours de cette reunion que le cpi qui fonctionne illégalement dans d’autres provinces seront annulé dans le but de faire respecter les textes portant organisation et fonctionnement du CPI.

Le gouverneur du Kongo et toute la délégation du Kongo central satisfaits de cette commission mise en place par le ministre afin de trouver la solution idoine.

En ce qui concerne Perenco, cette délégation était venue présenter des civilités à l’actuel ministre des hydrocarbures aussi a profité de cette occasion pour présenter l'apport de cette société pétrolière en RDC après plus 20 ans de partenariat avec une production de 24 000 barils par jour.

La société experte en logistique pétrolière, SEP Congo pense bien accompagner le ministre dans sa mission, selon la vision du Chef de l'État . Raison pour laquelle son Directeur général a bien voulu rencontrer l'actuel manager des hydrocarbures pour marteler sur l'appui de cette société au gouvernement de la République.

Le Ministre Didier Budimbu se lance au travail afin de rendre encore très intéressant ce secteur assez prolifique pour augmenter les ressources budgétaires de la République.

Election-net.com/Cellcom/hydrocarbures