Kisangani : les hôpitaux publics se vident

Après la grève des médecins du secteur public, vient la grève des infirmiers dans les hôpitaux publics. Ces infirmiers du secteur public sont entrés en grève depuis le lundi 2 août 2021.

Dans leur revendications, ces infirmiers du secteur public demandent à l’état congolais le respect de leur cahier des charges.

Ils exigent également l'amélioration de leurs conditions de travail, le réajustement du barème salarial, l'alignement de certains infirmiers à la prime de risque mais également la mécanisation des infirmiers admis sous statut depuis 2018.

Pendant cette période de grève, aucun infirmier ne touchera au malade et donc pas de service minimum jusqu'à l'obtention de gain de cause à leur revendications.

Dans certains hôpitaux publics , notamment à l'hôpital général de Référence Makiso-Kisangani, les malades approchés par élection-net.com, qui subissent les effets de cette grève, demandent à l’Etat congolais de trouver solution à ce problème pour éviter le pire.

Par peur de non prise en charge, certains malades choisissent de quitter l'hôpital public pour aller se faire soigner dans des hôpitaux privés. Ceux qui n'ont pas assez de moyens restent et espèrent que la situation se décante le plutôt possible.

Pompon BEYOKOBANA, à Kisangani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *