Kisangani: les activités commerciales tournent au ralenti après la levée de l’état d’urgence!

Ecouter cette information

Après la levée de l’état d’Urgence sanitaire , certaines activités commerciales tournent au ralenti à Kisangani, capitale provinciale de la Tshopo.

Selon le constat effectué par Election-net, Les tenanciers de barres, restaurants, bistrots et boîte de nuit éprouvent encore des difficultés a renouer avec la clientèle.

Ces derniers craignent que la pandémie puisse impacter la clientèle.
“Avant que le président ne décrète l’État d’Urgence je vendais beaucoup et mes clients étaient toujours fidèles même sous la pluie ils étaient là. Mais avec cette situation de Coronavirus tout est perturbé. On croyait qu’après le déconfinement nous aurions encore beaucoup plus des clients mais hélas indique le responsable d’un bar rencontrer dans la commune Makiso

” Cette histoire de coronavirus a totalement modifié les habitudes des gens. Ceux qui restaient jusque tard la nuit dehors pour boire préfère maintenant rentrer tôt parce qu’ils étaient déjà habitué ainsi pendant la période de l’État d’Urgence. Et du coup c’est nous qui perdons la clientèle” affirme un autre tenancier de bistrot

Pour rappel, le Président de la République Félix Tshisekedi avait décrété depuis mars l’État d’Urgence Sanitaire en vue de faire face au Coronavirus et limiter sa propagation, il a été levé au cours de ce mois de juillet.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani