Kisangani :"la marche pour revendiquer le courant électrique est une distraction"(le Maire)

Le maire de la ville de Kisangani vient d'interdire l'organisation de la marche pacifique projetée pour le lundi 25 octobre prochain.

Dans son message à l'intention des organisateurs de la marche, mais également à la population boyomaise, le maire de la ville de Kisangani rappelle que le problème du courant a déjà retenu l'attention particulière des autorités au niveau provincial, national ainsi qu'international. Et donc pour lui, rien ne sert d'organiser une marche pacifique pour cela.

" Soyons sérieux. L'affaire de l'électricité dans la ville de Kisangani est purement technique. Et les députés nationaux de la Tshopo sont allés voir le Premier ministre Sama Lukonde, pour lui faire part de la situation de l'électricité dans la ville de Kisangani et ce dernier a précisé que le problème de l'électricité à Kisangani lui préoccupe au premier plan. Et donc rien ne sert à créer une marche dans l'unique but de distraire les gens. Le lundi il n'y a pas une marche" martèle le maire de la ville de Kisangani, Jean-Louis Alasso

En rappel, organisée par la dynamique Force de Changement dirigée par le député provincial Jacques Mandiongwe, cette marche pacifique avait pour but de dénoncer la persistance de l'obscurité dans la ville de Kisangani occasionnée par la panne survenue à la centrale hydroélectrique de la Tshopo.

Pompon BEYOKOBANA, à Kisangani

1 thought on “Kisangani :"la marche pour revendiquer le courant électrique est une distraction"(le Maire)

  1. Le Maire de la ville de Kisangani doit comprendre qu'il n'a pas le droit d'interdire une marche. C'est une honte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *