Kisangani: des interpellations dans une manifestation des étudiants

Plusieurs interpellations des étudiants sont signalées avant même le début de la marche prévue pour ce vendredi 10 décembre 2021.

Les éléments de la police nationale congolaise ont étouffé la marche des étudiants, déployés très tôt au terrain du cercle Sportif Makiso, pris comme point de départ.

Les témoins affirment que la police a utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser quelques étudiants présents au début de la marche. Des interpellations s'en sont suivies sous l'ordre du commissaire provincial de la police.

Au moins 3 étudiants dont leur représentant Cédric Etukumalo, son directeur de cabinet Mr Sedar, et deux étudiants militants dont Loswire Shabani et Peter Tetunabo seraient en état d’arrestation. Cependant, l’on note aussi une moto, des téléphones et des sommes d’argent emportés.

En rappel, la coordination des étudiants de la Tshopo avait prévu une marche ce vendredi 10 décembre pour protester contre le "génocide" les provinces de l'Ituri et au Nord-Kivu, placées sous l'état de siège depuis plusieurs mois.

Pompon BEYOKOBANA, à Kisangani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *