Kisangani : comme dans un film, un militaire défie ses collègues

Rond point de l'hôtel Congo palace à Kisangani © Pompon BEYOKOBANA/Enet

On se croirait dans un film hollywoodien avec ce qui se passe dans la ville de Kisangani plus précisément dans la commune Kabondo.

Un militaire des Forces Armées de la République Démocratique FARDC sème la terreur depuis le samedi 22 août jusque ce dimanche.

L'armée a lancé l'assaut pour appréhender un militaire qui a tué le bailleur de son chef. Lourdement armé, ce militaire a tiré plusieurs balles dans l'abdomen de la victime.

Signalons que ce militaire garde du corp d'un officier militaire en provenance de Buta au Bas-Uélé, est sous-logé avec la femme de son Chef sur la 15ème avenue dans la commune Kabondo.

Les informations recoupées par élection-net.com sur terrain précisent que, le militaire auteur du forfait de ce jour tentait de violer la fille mineure du bailleur qui a 12 ans. Les cris de l'enfant qui était au point d'être violé à alerter son père. En voulant secourir sa fille, le père a réussi plusieurs balles et a succombé sur le champ.

Après avoir abattu Monsieur Benjamin Nsinga, père de la fille mineure, le militaire s'est accaparé du corps de la victime pour s'enfermer avec dans la maison. Plusieurs tentatives sont depuis menées par l'armée pour arrêter le militaire et récupérer le corps du défunt mais sans succès.

Pour l'instant, l'assaut continue et les éléments des FARDC sont présents sur le lieu du drame.

À suivre!

Pompon BEYOKOBANA, à Kisangani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *