Kisangani: ce rapport d’enquête qui fait tomber des têtes à l’UNIKIS !

Ecouter cette information

Après la mise en place d’une commission chargée d’enquêter sur des soupçons de corruption et le mécanisme d’attribution des cours au sein de l’Université de Kisangani dans certaines facultés, l’heure est aux grandes décisions.

Dans une déclaration rectorale qui date du 05 décembre 2019, et dont une copie est parvenue à la rédaction d’election-net.com, le recteur de l’UNIKIS vient de nommer, à titre intérimaire, quelques autorités décanales de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines ainsi que la Faculté de sciences Économiques et de Gestion.

Selon le communiqué, cette décision est motivée par la gravité des faits contenus dans le rapport d’enquête sur les soupçons de corruption, lesquels sont susceptibles de «porter gravement atteinte à l’image de l’Université de Kisangani».

Mais également la commission a constaté une certaines défaillance dans le fonctionnement de certains bureaux décanaux, et qu’il faille y remédier à cette situation.

Pour la Faculté des Lettres et Sciences Humaines, c’est le professeur Ukumu Ular qui va désormais occuper, à titre provisoire, le poste de doyen de la faculté secondé par deux professeurs. Il s’agit notamment du professeur Oshim Esinga et le professeur Katambwa respectivement vice-doyen de chargé de l’enseignement et vice-doyen chargé de la recherche.

Pour la Faculté de sciences Économiques et de Gestion, c’est un ancien secrétaire général académique qui prend la commande. C’est le professeur Tshimpanga Bakadjiajila. Son nommé Vice-doyens, le chef des travaux Atenyi Muganyi et le chef des travaux Sifa Mutshaka.

L’équipe intérimaire à pour mission, entre autres, de refaire les attributions des cours.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani.