Kinshasa : une délégation des fonctionnaires de l’Ituri soumet leur cahier des charges à Samy Adubango

Samy Adubango entouré de la délégation de fonctionnaires de l'Ituri. Ph cellcom Vice-minafet.

En séjour à Kinshasa, dans le cadre d’une mission officielle, les représentants des fonctionnaires de l’Etat de la province de l’Ituri, à savoir les Chefs des divisions provinciales et les syndicalistes de la Fonction publique, ont démarré leurs contacts par un entretien décisif avec le Vice-ministre des affaires étrangères Samy Adubango Awotho. Avec celui qu’ils appellent respectueusement “Notable et représentant de leur province dans le gouvernement des Warriors en place”, ils ont présenté de prime abord leurs sincères civilités avant de lui soumettre le cachier des charges des agents et fonctionnaires de l’Etat de l’Ituri.

Aux prises avec les fins limiers, Kester UMIRAMBE, porte-parole de circonstance et Président du Collectif des Chefs de divisions provinciales de la Fonction publique de l’Ituri, explique le leitmotiv de la rencontre.

“Nous sommes les fonctionnaires ou alors cadres supérieurs de l’administration publique de la province de l’Ituri. En mission officielle à Kinshasa, il était question que nous puissions rencontrer son Excellence Monsieur le Vice-ministre des affaires étrangères pour double raisons. La première raison est que nous sommes venus lui présenter nos sincères félicitations à l’issue de sa nomination. La deuxième raison, nous sommes venus lui apporter tout notre soutien et le soutien de la base, parce que c’est l’unique représentant de la province de l’Ituri au sein du gouvernement des Warriors. Nous n’en avons pas deux. C’est la bouche autorisée de l’Ituri dans ce gouvernement”.

Et d’ajouter, “Mais aussi, il y a beaucoup de dossiers administratifs en souffrance, étant donné que c’est le leitmotiv de notre mission ici dans la capitale, nous avons pensé qu’il fallait que nous puissions commencer d’abord par lui donner l’économie de ce que nous allons faire pendant tous les temps de notre séjour à Kinshasa, les différents contacts, et solliciter son appui parce que c’est lui qui s’y connait par rapport au gouvernement. Il est pour nous la porte et la sortie de notre mission ici dans la capitale”.

Il faut signaler que bien avant cette rencontre, le Vice-ministre des affaires étrangères Samy Adubango Awotho a dû échanger avec les techniciens de la task force interministérielle nouvellement formés dans le cadre de l’Observatoire Africain du Commerce et, par ricochet de la Zone de libre échange continentale, Zlecaf en sigle.

Election-net.com/cellcom Vice-minafet

1xbet Code Promo ENET2021