Kinshasa : un candidat à l’élection provincial élevé au rang d’ambassadeur de la paix par FPU !

La Fédération pour la Paix Universelle (FPU) a procédé dimanche, 24 septembre 2018 à Kinshasa, à la décoration des quelques leaders de la société congolaise qui se sont distingués dans la lutte pour la restauration de la paix en République Démocratique du Congo.

Elevé du statut « spécial » à « général » par le Conseil économique et social de l’ONU, la FPU a tenu à honorer ces dignes fils du pays pour le travail abattu dans des domaines aussi variés. Sur cette liste des ambassadeurs de la paix, figure le nom d’un jeune leader issu de la municipalité de la N’sele. Matthieu Luboya, 30 ans est le rare jeune de sa génération à avoir été ainsi distingué par cette prestigieuse fédération. Promoteur d’une école, initiateur  de projets de construction des quelques universités dans sa contrée, homme de terrain, Luboya Tshiyoyi est convaincu que « le développement demande à ce que la paix règne » Interrogé par la presse à l’issu de la cérémonie de la consécration, le candidat député provincial de la N’sele fait savoir aussi que pour que cette paix puisse régner sur le plan universel, elle doit commencer par le niveau individuel.

« Cette paix doit commencer à l’intérieur de nous avant de pouvoir se propager en dehors de nous », a-t-il lâché dans la foulée avant d’ajouter que « la responsabilité est que nous allons pouvoir travailler pour vivre pour les autres. Vivre pour que la paix puisse régner dans notre pays, la République Démocratique du Congo et à travers le monde.» Pour l’heure, Matthieu Luboya tout comme le reste des ambassadeurs de la paix de la RDC choisi par la FPU ont la mission principale de propager la paix à travers la RDC, un pays à la dimension continentale qui doit organiser trois scrutins le même jour malgré des poches résiduelles de groupes armés.

Pour rappel, Il y a plus de 5000 ONG dotées du statut consultatif auprès de l’ECOSOC de l’ONU, mais seulement environ 150 qui ont un « statut consultatif général ». Cette reclassification positive de la FPU, après un examen approfondi et minutieux par le comité de l’ECOSOC, constitue une reconnaissance du travail remarquable réalisé par la FPU en collaboration avec les Ambassadeurs pour la Paix et les volontaires de l’organisation.

Les ONG dotées du statut consultatif général sont des organisations internationales de dimension importante représentant de larges couches de la société, dont le champ d’action couvre la plupart des activités du Conseil économique et social et de ses organes subsidiaires et qui participent étroitement à la vie économique et sociale des peuples et des régions qu’elles représentent.

José-Junior Owawa