Kinshasa : Trois blessés graves parmi les Lamuka interpellés

Cachot de la police au camp Lufungula à Kinshasa

Alors qu'ils manifestaient contre la loi portant organisation et fonctionnement de la CENI telle que modifiée et votée par l'assemblée nationale à ce jour, les militants de la plateforme politique d'opposition en République Démocratique du Congo, Lamuka étaient dispersés par la police nationale congolaise.

Après cette opération de police, quelques militants ont arrêtés et transférés au camp Lufungula où ils ont passé leur première nuit.

Le secrétaire général de l'Ecidé Devos Kitoko qui dénonce cette pratique, appelle à la libération de ces militants, a annoncé que 3 de ces derniers sont gravement blessés.

"Nous sommes au cachot du Camp Lufungula où nos militants de l'ECiDé 16 hommes et une femme sont détenus. Ils doivent être libérés sans condition d'autant plus qu'il y a parmi eux, trois blessés graves" a fait savoir Devos kitoko qui se trouve sur place.

Il faut signaler que les jeunes de Lamuka sont déterminés à barrer la route à la "politisation" de la CENI. Il y'a quelques jours ils avaient interpellé les évêques de la Cenco sur la nécessité de ne pas designer les animateurs du bureau de la CENI.

Joël Mesa Nzuzi