Kinshasa : Sécurité renforcée dans et les alentours du palais du peuple

Le palais du peuple à Kinshasa, siège du Parlement. Ph de tiers

Le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba a réuni ce lundi 14 septembre 2020 à la primature quelques membres de son gouvernement et les responsables de sécurité pour une séance de travail dans le but de réfléchir comment sécuriser les deux chambres du parlement et leurs abords.

Le Ministre des relations avec le Parlement Déo Nkusu qui a dressé le compte rendu de la réunion a précisé qu'il s'est agi de faire le point sur la sécurité du Palais du Peuple lors de la rentrée parlementaire prévue le mardi 15 septembre 2020.

"Nous avons rencontré le 1er ministre pour évoquer la rentrée parlementaire. Je pense que vous avez vu le 1er ministre rencontrer les présidents de deux bureaux de notre parlement et de deux des ECOFIN. Donc il était question de faire le point autour de sa personnalité en ce qui concerne la sécurisation du parlement et du palais du peuple à l'occasion de cette rentrée parlementaire et vous savez aussi que dernièrement lors de la dernière session, l'assemblée nationale et le sénat étaient l'objet de ce que vous savez que nous ne voulons pas reprendre ici (…) la violation de ces espaces c'est contre le règlement intérieur notamment l'article 7 du règlement d'ordre intérieur" a fait savoir Déo Nkusu.

Il a par la même occasion soulignée que toutes les dispositions sont prises pour une rentrée effective qui prend en compte la sécurisation aussi bien du siège des deux chambres du Parlement et ses abords.

"Ainsi donc, nous avons pris un certain nombre de dispositions pour qu'à partir de ce mardi, cette enceinte soit sécurisée normalement. Il faudra qu'il soit interdit désormais que les militants ne puissent plus entrer au sein de l'Assemblée nationale à la rigueur même il faudrait éviter que les politiques puissent éviter d'inviter les militants au palais du peuple", a-t-il conclu.

Il sied de rappeler que le Ministre des Relations avec le Parlement, le Vice-Ministre de l'Intérieur, le Vice-Ministre de la Justice, le Vice-Ministre des Finances, le Vice-Ministre de Budget, les responsables des services de sécurité ainsi que la Police ont pris part à cette réunion.

Jeampie Kitengie