Kinshasa : plusieurs manifestants interpellés lors d’une marche contre la taxe RAM

Des manifestants anti RAM embarqués dans une jeep de la police

Plusieurs personnes dont Le coordonateur du Mouvement National des Consommateurs lésés ( MNCL ) ,Joël Lamika, ont été interpellés par la police ce matin à Kinshasa au rond-point Huilleries, lieu de rassemblement pour la marche Anti-RAM.

Parmi eux, 4 journalistes qui couvraient la manifestation ont été acheminés au camp Lufungula en attente des OPJ pour les auditionner sur un procès verbal. Rappelons que cette marche a été annoncée suite aux perturbations causées par cette taxe de Registre des Appareils Mobiles ( RAM), 6 mois après son lancement dont les utilisateurs des Smartphones devaient payer 7$ l’an et 1$ pour les téléphones de touches. Ce vendredi des coupures d’unités et suspension d’activations des forfaits ont été observées et a créé une vague des contestations.

Theo Liko