Kinshasa : nouvelle manifestation contre la taxe du registre des appareils mobiles (RAM) prévue ce jeudi

Des manifestants anti RAM embarqués dans une jeep de la police

Lors d’une conférence de presse tenue ce lundi 10 mai, le collectif des mouvements citoyens annonce une deuxième marche de protestation contre la taxe de Registre des Appareils Mobiles . Le CMC dit ne pas lâcher malgré la pression par la police le 3 mai dernier du premier rassemblement contre la taxe qualifiée d’escroquerie, même si plusieurs militants et journalistes ont été maltraités.

Les organisateurs appellent la population congolaise y compris les étudiants à se joindre à eux pour cette prochaine manifestation qui consiste à exiger la suppression pure et simple du RAM, toute fois ,le collectif des mouvements citoyens prévoit mettre en place d’autres méthodes pour éviter la répression policière.

Pour eux, cette taxe en est de trop car, elle viole l’esprit et la lettre de l’article 3 de la loi 18/019 du 9 juillet 2018 relatif au système, réglement et paiement des taxes. Et de préciser, « en achetant le téléphone, on paie déjà la TVA, de même en achetant les unités. Pourquoi ajouter une autre taxe aussi longtemps que nous en payons déjà à chaque fois que nous achetons nos unités ? » s’est interrogé un des membres du collectif.

Rappelons que le système billing 2.1 mis en place et qui consiste à bloquer les activations à tous les téléphones qui ne sont pas en ordre avec le RAM a été suspendu.

Theo Liko