Kinshasa : " Nous réclamons la sécurité du lieu où le corps de Fidèle Bazana a été enterré", Jonas Tshombela

Jonas Tshombela coordonnateur de la nouvelle société civile du Congo ©Joël Mesa

Dans une interview accordée à la rédaction Election-net.com, ce mardi 09 février, le président de la nouvelle société civile congolaise, Jonas Tshiombela, réclame la sécurisation du lieu où le corps de Fidèle Bazana a été enterré.

Cette réclamation est faite suite à des nouvelles révélations troublantes faites par deux policiers dont Hergil Ilunga, qui revendique être membre du commando de sept policiers chargés d'exécuter le militant des droits de l'homme congolais Chebeya et son chauffeur fidèle Bazana.

A la même occasion la NSCC, réclame aussi la réouverture du procès.

"La Nscc réclame la réouverture de ce procès avec ces nouvelles indications troublantes révélées par les deux policiers", a dit à Election-net.com, Jonas Tshiombela.

"Nous réclamons la sécurisation du lieu où le corps de Fidèle Bazana a été enterré. À partir de ce jour lancons la campagne nationale pour la réouverture de ce procès en urgence", dit-il en conclusion.

Même s'il n'a jamais fait partie des accusés dans ce dossier, Hergil Ilunga explique " c'est à l'inspection qu'on les a étouffé", a-t-il déclaré depuis son exil.

Joël Mesa Nzuzi