Kinshasa: Ngobila à l'épreuve de « Kin-Bopeto».

L'ambitieux programme du Gouvernement provincial de la ville de Kinshasa avance dans la droite ligne de sa concrétisation.

Après avoir lancé, hier lundi, les travaux de construction et modernisation de l'avenue Pierre Elengesa, le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka a, ce mardi 29 octobre, donné le go des travaux de construction d'un nouveau pont à Bongolo sur la rivière Funa dans la commune de Kalamu. Plusieurs personnalités ont rehaussé de leur présence cette cérémonie qui a également attiré l'attention des populations riveraines.

Le Vice-gouverneur Néron Mbungu Mbungu, des ministres provinciaux, le directeur de cabinet du gouverneur, des députés, le directeur général de l'OVD ainsi que certains notables de Kalamu ont aussi répondu présents. Dans son allocution, le patron de la ville de Kinshasa a d'abord remercié le Chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour son soutien spécial à l'action du gouvernement provincial de Kinshasa.

Puis, il a renseigné que ce nouvel ouvrage va remplacer l'ancien pont qui s'affaissait déjà, envahi aussi par des déchets plastiques et autres, causant ainsi des inondations dans des parcelles riveraines. "La construction de ce pont sur cette route s'avère très capitale et vitale dans la mesure où c'est une route secondaire pour atteindre le marché Gambela. C'est un courroie de transmission entre l'est et l'ouest de la ville

En plus, il va permettre aussi de désengorger les avenues Université et Victoire", a dit le Gouverneur Ngobila. Dans son mot, il a précisé qu'il sera également question d'aménager un parc à divertissement sur le littoral de la rivière Funa connue par les Kinois sous le nom de rivière Kalamu.

Le Gouverneur de Kinshasa a invité la population qui habite le long de cette rivière à éviter de jeter des ordures ménagères dans les caniveaux et cours d'eaux. A l'en croire, l'aménagement de la rivière Funa est la preuve de la vision de son gouvernement pour toutes les rivières de la capitale.

Profitant de cette occasion, Gentiny Ngobila a appelé ses administrés à développer la culture fiscale, afin de permettre à son gouvernement de continuer à entretenir l'ensemble de la ville. A l'entreprise MMC qui exécute les travaux, il a demandé d'utiliser la main d'œuvre locale.

Pour sa part, le Ministre provincial des ITPR, Thierry Kabuya, est revenu sur les caractéristiques de l'ouvrage attendu. A l'en croire, ce nouveau pont va mesurer 18,69 mètres de longueur, 13 mètres de largeur et 1,75 mètres de hauteur. "Il y aura un trottoir pour pietons, la construction des berges et garde-fous métalliques.

Entre les avenues bongolo et victoire, une route à deux voies sera construite, un ponceau sera jeté à la hauteur de la rivière badjoko", a indiqué le ministre provincial Thierry Kabuya, avant de souligner que les travaux prendront 6 mois. Le patron provincial des ITPR a appelé au respect du bien commun, à l'entretien et à la sécurisation de cet ouvrage. Il a demandé au Bourgmestre de kalamu de faire cesser, sur le site, toutes les activités et occupations concurrentes.

Prenant la parole, le Bourgmestre adjoint de kalamu s'est dit honoré, au nom de sa population, de la construction du nouveau pont de bongolo. Pour lui, l'activité de ce jour constitue une heureuse réponse aux préoccupations de la population de sa juridiction qui pousse certainement un ouf de soulagement.

« La population de kalamu dit grand merci au gouverneur de la ville, et lui promet son soutien dans l'exécution du programme du gouvernement provincial axé autour du concept Kinshasa bopeto», a-t-il conclu.

election-net.com/ HVK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *