Kinshasa : "Ne vous laissez pas faire, le pouvoir c'est nous", (Kitenge Yesu)

Les manifestants FCC dans une rue de Goma ce samedi 25 juillet. Ph ENET/Prince Bagheni

Ayant rehaussé de sa présence à l'occasion de la sortie officielle de la Coalition Nationale Populaire (CNP) initiée par le président national et ancien vice-ministre de l'intérieur Basile Olongo, en vue de soutenir les actions de Félix Tshisekedi et assurer son second mandat, Kitenge Yesu n'a pas manqué, comme d'habitude, à tacler le Front commun pour le Congo, FCC.

Devant la presse ce samedi, le haut représentant du chef de l'État, Kitenge Yesu, a fait savoir que la République démocratique du Congo est comme une voiture, qui ne peut donc pas avoir deux chauffeurs.

"Nous étions en coalition, c'était comme une voiture, qui ne peut pas avoir deux chauffeurs. La voiture n'a qu'un seul chauffeur (…)" avant de commenter le discours de Félix Tshisekedi de ce vendredi à la nation.

" C'est pourquoi le président de la République a dit que je rentre vers le peuple, qu'il me dise ce qu'il veut que je fasse. Ce que le président a décidé, n'exclut personne. Que vous soyez AA, BB…venez"dit-il, lors de cette occasion.

Il a, en outre, rappelé que Félix Tshisekedi est le seul et l'unique Président de la République démocratique du Congo.

"S'il y a des présidents délégués à l'Assemblée nationale et au Sénat, à la Cité de l'Union Africaine, au Palais de la Nation, il n'y a pas de président délégué. Il y a un président et un président unique. Les consultations vont commencer (…) Félix Tshisekedi est un père de famille, il ne rejette personne" explique-t-il, avant de tacler le front commun pour le Congo ( FCC).

"Ne vous laissez pas faire, le pouvoir c'est nous".

Les consultation annoncées par Félix Tshisekedi à l'entendre sont un nouveau départ pour la République démocratique du Congo.

Joël Mesa Nzuzi