Kinshasa : libéré, Jean-Jacques Mamba reste dans le collimateur de la justice après la Session parlementaire

Un des avocats de Jean Jacques Mamba au micro des journalistes. Photo de tiers

La cour de cassation a ordonné ce mercredi 27 mai 2020 ,la remise en liberté du député Jean-Jacques Mamba ,la cour a en outre suspendu ses poursuites judiciaires contre le député du mouvement de libération du Congo et pourra les reprendre après la Session parlementaire.

Lors de l'examen , la cours a pris l'affaire en délibéré en constatant que la demande de l'Assemblée Nationale de suspendre les poursuites est conforme à la constitution.

Initiateur de la Pétition conduisant à la déchéance de Kabund-a-Kabund du bureau de l'Assemblée Nationale, le député MLC a été jugé en procédure de flagrance dans l'affaire d'usage de faux l'opposant au ministère public sur une plainte de son collègue de l'UNC, Simon Mpiana Ntumba.

L'ex porte-parole du MLC a été arrêté le week-end et placé en résidence surveillée ,lui accuse le premier vice président de l'Assemblée Nationale Kabund de n'avoir pas justifié ses allégations de 7 millions pour la convocation du congrès du parlement. Lors de sa pétition ,Jean-Jacques Mamba a été accusé d'usage de faux de signature visant Jean-Marc Kabund , évincé de son poste de la tribune de l'Assemblée Nationale lundi dernier .

Patrick Félix ABELY