Kinshasa : les services paralysés dans les hôpitaux publics

Dr. Jean-Jacques Mbungani, Ph. Tiers

Le ministre de la santé, le Dr. Jean-Jacques Mbungani appelle les infirmiers et personnel administratif des hôpitaux publics à observer un service minimum en attendant l'aboutissement des démarches en cours au sein du gouvernement pour des solutions à leurs revendications.

Par ailleurs , le ministre de la santé affirme qu'un accord a été trouvé avec les directions des hôpitaux publics pour l'organisation d'un service minimum notamment dans des morgues.

Malgré cela, signalons que ce 14 juin 2021, à la clinique kinoise, deux dépouilles ont passé 4 heures dans les véhicules venus les déposer à la morgue de la clinique Kinoise . Le syndicat du personnel administratif de la santé a interdit à ses membres commis à la morgue de travailler.

Rappelons que cette grève sèche est observée depuis le 12 de ce mois. Selon le personnel administratif et les infirmiers ,le ministre de la santé Jean-Jacques Mbungani n'avait pas porté leurs revendications au conseil des ministres du vendredi dernier comme promis.

Bénédicte Matondo