Kinshasa : les partisans de Vital Kamerhe dispersés à coup de gaz lacrymogènes

L'engouement était visible depuis l'après midi de ce mercredi 8 avril 2020 au parquet près de la cours d'appel de Kinshasa/Matete.

Vu que cet engouement viole les mesures prises par le gouvernement congolais dans lutte contre le Coronavirus, la police nationale congolaise vient d'user des bombes en gaz lacrymogènes pour disperser les partisans du directeur du Chef de l'état congolais.

Il sied de rappeler que Vital Kamerhe a répondu à une invitation lui adressée par la justice au parquet précité.

La rédaction