Kinshasa : les infirmiers non alignés ont manifesté ce vendredi

Les infirmiers non alignés lors de leur marche ce vendredi 14 aout. Ph ENET Dorcas KAP

Un groupe des infirmiers non alignés à la liste des primes des risque ainsi que ceux qui ont des arrièreés de salaire ont manifesté ce vendredi pour exprimer leurs mécontentements en partant de l'hôtel du gouvernement vers la primature, où ils ont remis leur mémo auprès du conseiller juridique du premier ministre empêché.

À l'immeuble du gouvernement, ces derniers ont réclamé auprès du VPM ministre du budget, Jean-Baudoin Mayo, le payement des leurs indemnités des salaires ainsi que l'alignement de nouvelles unités sur la liste de la prime des risques.

"Notre sit-in s'inscrit parmi les actions que nous avons organisé après avoir déposé le 1er mémo. Nous sommes venus déposer un autre mémo dans lequel les infirmiers demandent au Gouvernement la paie de prime de risque. Les infirmiers que vous voyez ici travaillent jour et nuit mais ils sont discriminés et marginalisés. La plus part n'ont pas de salaire, ni de prime", s'est plaint l'une des infirmières.

Et d'ajouter :

"Les infirmiers demandent un barème, statut particulier, l'effectivité de l'alignement des nouvelles unités et ceux qui sont restés non payés depuis longtemps. Nous demandons au ministre Mayo qu'il prenne aussi les infirmiers en compte", a-t-elle conclu.

Les blouses blanches ont promis de rentrer si leur problème ne trouve pas des solutions.

Dorcas Kapinga