Kinshasa : "laissez Lamuka faire sa marche", Jean-Claude Katende à Ngobila

Les militants de la coalition Lamuka manifestant devant la résidence de Martin Fayulu

Programmée pour le mercredi 15 septembre, la marche de la coalition LAMUKA a été interdite pour éviter la contamination " massive " à la Covid-19.

Le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka a notifié aux responsables de cette coalition politique qu'au regard des instructions des pouvoirs publics et des restrictions imposées par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), il ne pourra autoriser leur manifestation sur l'ensemble de la République.

Décision déjà contestée par les ténors de la coalition Lamuka. Jean-Claude Katende s'est joint à eux pour exiger la tenue de cette manifestation pacifique.

" La liberté d'expression, la liberté d'association et les manifestations pacifiques sont le socle d'une démocratie vivante. Refuser aux citoyens une de ces libertés met en péril la démocratie. Laissez Lamuka faire sa marche", a fait savoir ce lundi 13 septembre Jean-Claude Katende, président de l'ASHADO, via un poste sur son compte Twitter.

C'est le 24 août dernier que le présidium de la coalition avait annoncé la manifestation pour le 15 septembre prochain dans toutes les grandes villes et territoires de la République Démocratique du Congo, pour exiger un consensus autour des réformes électorales en prélude des scrutins de 2023.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *