Kinshasa : la première réaction de Martin Fayulu après la création du bloc de l'opposition

Martin Fayulu, ancien candidat président / photo des tiers

En date du 24 octobre, un bloc patriotique a été constitué pour lutter contre l'investiture de Dénis Kadima à la tête de la commission électorale nationale indépendante (CENI) et exiger la dépolitisation de la CENI ainsi que les réformes électorales.

Ce bloc est né après les appels lancés simultanément par le président Martin Fayulu Madidi et le Tadem CALCC-MILAPRO, (Laïcs catholiques et protestants). Mais aussi de la volonté de Moïse Katumbi de rejeter cette décision prise par l'assemblée nationale et accepter par Félix Tshisekedi, président de la RDC.

Satisfait de ce bloc patriotique, Martin Fayulu estime que tout congolais devrait défendre la constitution.

"Défendre la Constitution et exiger son respect est un devoir assigné à tout Congolais. L’article 211 de la Constitution institue une CENI indépendante. Ainsi, dans l’intérêt supérieur de la Nation, unissons nos efforts pour une CENI véritablement indépendante et impartiale", lit-on ce lundi 24 octobre sur son compte Twitter.

Ce bloc avait déjà annoncé une réunion de la commission dans les prochaines heures, pour définir les actions des grandes envergures qui seront menées à travers toute la République démocratique du Congo.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *