Kinshasa : la jeunesse appelée à rappeler ses désidératas aux décideurs

L’Union des jeunes congolais pour le changement (UJCC), dirigée au niveau national par MUKIENGE BARHAGINE TOTORO et au niveau de Kinshasa par Rémy Flamme Mangwamba, avait organisé ce jeudi 07 octobre une activité sur la restitution de l'atelier de vulgarisation et validation de la feuille de route suivi du forum national de la jeunesse congolaise pour la paix.

Plusieurs autorités provinciales de la ville de Kinshasa ont pris part à cette activité dont le président provincial de la jeunesse, Trésor Mayamba et le conseiller du ministre provincial de la Jeunesse.

Lors de sa prise de parole, le président provincial de la jeunesse a promis un accompagnement sans faille au projet" TUFAULU PAMOJA"( Réussir Ensemble).

"L'honneur est pour moi de prendre la parole dans ce cadre. Nous allons accompagner ce projet dans toutes les étapes, surtout lors des descentes sur terrain dans toutes les communes. Nous sommes contents parce que la jeunesse reprend petit à petit sa place de choix", a déclaré le président provincial de la jeunesse.

Pour sa part, le conseiller du ministre provincial de la jeunesse, exhorte la jeunesse à être exigeante vis-à-vis des décideurs.

" Au nom de l'exécutif de la direction provinciale de la jeunesse de Kinshasa, nous serons là pour faire de vous, des grands hommes, mais si vous ne rappelez pas à l'autorité que vous êtes mécontents, personne ne le fera à votre place. Nous attendons votre plaidoirie", a rappelé le conseiller du ministre provincial de la Jeunesse.

MUKIENGE BARHAGINE TOTORO, président national de l'UJCC a pour sa part encouragé les jeunes à s’approprier cette feuille de route et de le mettre en application pour l'intérêt de la jeunesse congolaise.

" J'encourage la jeunesse à prendre en compte les résolutions de cette feuille de route et de les mettre en pratique".

Cette feuille des routes contient 4 axes majeurs, tel que rappelé par le président provincial Rémy Flamme Mangwamba.

" Cette feuille de route à 4 axes dont : Paix, sécurité et cohésion nationale ; Démocratie, élection et gouvernance ; Engagement citoyen et politique ;

Entrepreneuriat et développement durable", a-t-il dit devant l'assemblée.

Il faut rappeler que le projet « TUFAULU PAMOJA », a prévu un soutien au consortium UJCC+7 dans la mise en œuvre de sa feuille de route en soutenant les initiatives des jeunes.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *