Kinshasa : “La DGM ne dispose pas des cachots clandestins et n’en a jamais disposé” (Communiqué)

Siège de la direction générale de Migration DGM à Kinshasa ©John Bompengo

Ecouter cette information

La Direction Générale de Migration (DGM) fixe l’opinion nationale et internationale sur les prétendus cachots clandestins lui attribuer.

Dans un communiqué du 19 novembre, rendu public ce vendredi 20 novembre et dont election-net.com a exploité, la DGM indique qu’elle est avant un service public de l’État en charge, notamment, de la police des frontières et des étrangers, et qui dispose des centres de détention administrative et de transit des migrants en situation d’irrégularité de séjour mais qui n’est pas à confondre avec un cachot.

”la Direction Générale de Migration DGM ne dispose pas des cachots clandestins et n’en a jamais disposé” peut-on lire dans ce communiqué.

Par ailleurs, le service de Migrations déplore la mauvaise interprétation faite dans les médias en rapport avec la visite d’inspection du vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières en date du 19 novembre dans les installations de la DGM précisément au centre de transit situé sur avenue du Haut-commandement, site destiné à abriter son futur siège. À cette occasion, le patron de l’Intérieur avait fermé ces cachots qui ne répondaient pas aux standards requis.

Héritier Bashige M