Kinshasa : la céramique à l’honneur à la Halle de la Gombe


La salle d’exposition de l’Institut Français de Kinshasa sert depuis ce vendredi 11 juin de cadre d’exposition des œuvres d’art de deux talentueux céramistes kinois.

Il s’agit de Stanislas Mbwanga et Syntiche Mbembo. Les deux artistes y exposeront leurs produits jusqu’au jeudi 15 juillet 2021.


Ce projet est l’aboutissement d’une série de réflexions et d’échanges entre les deux artistes céramistes et enseignants de l’Académie de Beaux-Arts de Kinshasa, qui ont finalement, accouché d’une exposition d’œuvres d’art contemporaines en céramique.


Selon Syntiche Mbembo, artiste singulier et détenteur d’un master en céramique artistique et décoration design de l’Institut de céramique de Jingdezhen en Chine, «la céramique est définie comme l’art de la terre qui passe par le feu.»


De son côté, avec ses œuvres en porcelaine, Stanislas Mbwanga met un accent sur le revers de la technologie: «Mes œuvres parlent en général du côté obscur de la technologie, surtout en ce qui concerne la partie Est de la Rd Congo. C’est pour la quête de matières premières qui sont utiles à la performance technologique que les multinationales alimentent la guerre et les violences dans notre pays. Donc j’essaie de dénoncer cette barbarie à-travers mes œuvres afin d’obtenir gain de cause.»


La cérémonie de vernissage qui inaugure l’exposition de ces deux artistes céramistes kinois à la Halle de la Gombe, a connu la participation de plusieurs étudiants de l’Académie des Beaux-Arts de Kinshasa, venus admirer les œuvres de leurs enseignants, coaches et mentors.


Il faut aussi dire que la directrice déléguée de la Halle de la Gombe, son chargé culturel ainsi que les membres de l’équipe administrative, ont pris part à cette cérémonie.


Notons que les deux artistes proposent une exposition hors du commun, aux inspirations sino-congolaises que vous pourrez apprécier à l’Institut Français.


Patrick Ombale