Kinshasa : Kin-Bopeto et F.O.W en partenariat contre l'insalubrité

Gentiny Ngobila, Gouverneur de Kinshasa balayant le boulevard Lumumba le 25 juillet 2020/ photo HVK

La coordination Kinshasa-Bopeto et la Fondation Olangi Wosho désormais partenaires, ont tenu un point de presse ce lundi 26 octobre 2020 au siège de ladite Fondation à Kinshasa en prélude de la 9ème journée Bopeto qui aura lieu ce 31 octobre dans la capitale congolaise.

Le directeur du cabinet du coordonnateur de Kin-Bopeto Donald Mayeye qui a suppléé à l'absence du titulaire Germain Mpundu a, au cours de sa prise de parole, fait savoir l'intérêt de ce partenariat qui revêt un caractère de rendre la ville de Kinshasa saine.

À l'en croire, « Kinshasa Bopeto a 5 axes. Hormis l'évacuation des immondices, il y aussi le côté Bopeto dans les hôpitaux, dans les écoles pour que les enfants dès les bas âges sachent mettre la propreté, respecter les aînés, bref changer de mentalité en incrustrant Kin-Bopeto dans l'enseignement, mais également la réhabilitation des routes, d'où le tronçon Elengesa; il voulait aussi que les banques signent les E-taxes pour éviter que l'argent public s'évade dans les poches des individus afin de permettre à servir la ville » a-t-il fait savoir sur la vision du Gouverneur, Gentiny Ngobila.

Pour sa part, l'administrateur chargée de mission de la F.O.W Ketsia Olangi a indiqué que « notre partenaire consiste à accompagner le gouverneur de la ville Gentiny Ngobila, bien-sûr il a besoin d'un accompagnement de différentes structures ainsi que la population pour matérialiser son initiative.»

L'important pour Ketsia Olangi est « de rendre notre ville belle et vivable; même pour recevoir des investisseurs, il faut qu'ils trouvent notre environnement propre, qui est une priorité du social, de la gratuité de l'enseignement et autres car, ceci, fait la fierté des congolais lorsque notre environnement est sain » a-t-elle poursuivi avant de faire voir que ce partenariat n'est que pour l'intérêt général et non des fins privés.

« C'est pour moi une façon de contribuer au développement de notre pays », a-t-elle poursuivit. Le dircab du coordonnateur l'a soutenu que « madame Ketsia travaille en âme et conscience dans le cadre de la responsabilité sociétale d'entreprise", a dit le Dircab du coordonnateur. "L'objectif est de pérenniser le partenariat ainsi que la vision Kin-Bopeto, même si dans un premier temps on va travailler dans la commune de Limete comme site expérimental et le bilan déterminera comment prendre d'autres communes » a précisé Ketsia Olangi.

Ainsi les deux personnalités ont appelé la population à comprendre la vision du gouverneur, de l'accompagner car, sans son apport, rien ne va avancer d'où le changement de mentalité s'impose et ont appelé la presse à sensibiliser dans ce sens en sorte chacun soit surveillant de l'autre pour interpeller le jet des déchets dans les routes et autres delis.

Sur l'implantation des poubelles, Donald Mayeye fait savoir que « nous sommes dans l'étape de placer des poubelles dans les grandes artères et après nous allons prendre des avenues jusqu'au ménage pour que les gens sachent où mettre les déchets. »

Ce point de presse en prélude de cette 9ème journée qui sera sur le boulevard du 30 juin, passant de la 17ème rue à l'avenue Sendwe s'inscrit dans le cadre de la sensibilisation pour cette journée pour l'intérêt des habitants de Kinshasa, et la Fondation Olangi Wosho va disponibiliser 1000 personnes pour cette 9ème journée.

Théo Liko