Kinshasa : Kamitatu face à la DGM

Olivier Kamitatu, Porte-parole de l'opposant congolais Moïse Katumbi/ photo tiers

Olivier Kamitatu, qui est arrivé avec son président Moïse katumbi à Kinshasa dans la soirée du vendredi 29 octobre a vu son passeport être confisqué par les agents de la direction générale de migration ( DGM). C'est ce que rapporte plusieurs sources concordantes.

Du côté Katumbi, on affirme que l'ordre serait venu de la hiérarchie afin que son passeport soit ravi. Pour sa part, la DGM ne s'est pas prononcée jusqu'au moment de la rédaction de cet article.

Rappels des faits

Dans un communiqué publié lundi 25 octobre, Olivier Kamitatu, directeur de cabinet et porte-parole de Moïse Katumbi, annonçait l’arrivée de l’ancien gouverneur du Katanga à Kinshasa . Cette venue, qui est en rapport avec la situation politique et sociale du pays selon le communiqué, devra permettre au président du parti Ensemble d’engager des consultations avec les instances dirigeantes du parti.

Moïse Katumbi échangera aussi avec ses partenaires et alliés politiques ainsi que des représentants des forces de la nation. « Au terme de cette série d’échanges, Moïse Katumbi fera connaître la position de sa famille politique », précisait le communiqué.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *