Kinshasa : Jean-Marc Kabund crucifié par une frange de militants de l'UDPS

Photo d'illustration

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), se divise en interne. Il se dégage de plus en plus deux camps au sein de militants. Les pro-Kabund et ceux qui sont contre son récent agissement.

Si les uns demandent au président a.i. de revenir sur sa décision, les autres le poussent par contre à la porte de sortie définitive.

Dans un panneau exposé à l'entrée du siège de l'UDPS ce samedi 15 janvier, on peut lire en gras “ Kabund Hitler dégage”.

Pour certains militants, le président a.i. a outrepassé les limites de ses prérogatives jusqu'à toucher la garde présidentielle.

“ Osimbi mura, Osimbi Fatshi ( Celui qui touche aux Gardes Républicaines, touche Félix Tshisekedi, ndlr) ”, lit-on sur les banderoles.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *