Kinshasa : HJ Fondation lance la campagne de la prise en charge gratuite par dialyse

C'est dans son rôle de philanthrope et soucieuse que la prise en charge des affections rénales qui coûtent excessivement cher et que nombreuses sont des gens qui n'arrivent pas à payer conséquemment ces soins, que HJ Foundation a lancé une campagne "Gratuité de la prose en charge de la dialyse" ce jeudi 28 octobre 2021 à Hj Hospital à Kinshasa.

Avec pour thème: "vivre confortablement malgré une affection rénale", cette campagne vise à offrir aux personnes à faibles revenus la possibilité de se faire soigner gratuitement sur l'insuffisance des reins aiguë, mais non chronique en leur évitant la mort suite à l'aggravation de la maladie. Une satisfaction pour le fondateur de cette fondation, Harish Jagtani qui voit en cette campagne, une aide aux filles et fils de la RDC, pays qui l'a accueilli depuis des aînés.

Les étapes de la campagne

3 étapes vont constituer ladite campagne, à savoir l'enregistrement des patients, les diagnostics devant détecter les signes cliniques ainsi que l'élaboration de la prise en charge de ces personnes dites "les insuffisants rénaux". Et cela, grâce à la dialyse péritonéale qui est la technique d'épuration du sang à travers une membrane avec comme principe, de séparer deux solutions par une autre membrane.

Prenant la parole, Aimé Lokulutu, médecin Directeur de cet hôpital, a fait savoir que cette campagne de deux mois débutera dès la semaine prochaine, et cela, gratuitement au bénéfice de tous les Congolais et ces derniers seront tout le temps contactés par l'hôpital pour vue que le suivi se fasse de la manière voulue.

À en croire le Ministre de la Santé, également présent à cette cérémonie, les attentes du gouvernement après cette campagne est de voir les insuffisants rénaux retrouver du sourire afin que la vie reprenne normalement. Yves Bunkulu, titulaire du portefeuille de la Jeunesse qui a rehaussé de sa présence à cette cérémonie, s'est dit satisfait de cette campagne, car cela intéresse aussi la majeure partie de la population qui sont les jeunes.

Il sied de signaler que 3000 séances des dialyses des reins ont été déjà faites depuis 2018 jusqu'à ce jour au sein de l'hôpital HJ. Des statiques qui laissent croire que le besoin est indispensable auprès de la population.

Lievin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *