Kinshasa : Gentiny Ngobila prévoit l'envoi des gangsters arrêtés à Kaniama-Kasese pour la conversion dans l'agriculture

La Police Nationale Congolaise ville de Kinshasa a, ce vendredi 2 septembre 2020, présenté au Gouverneur de la ville Gentiny Ngobila, le commissaire provincial de la police et autres personnalités urbaines, 812 inciviques communément appelés Kuluna qui sèment la désolation dans la capitale congolaise.

À cet effet, le Gouverneur de la ville a dans sa prise de parole, tenu à « féliciter la police qui a fait un grand travail avec le soutien de la population pour avoir mis la main sur ses semeurs de trouble dans un dynamisme, un professionnalisme et dans un état esprit républicain ».

A cet effet, le numéro 1 de la ville de Kinshasa a appelé la population à toujours « accompagner la police pour traquer les inciviques, car, ses derniers ont « violé, volé, blessé et tué et seront jugés, ensuite irons en prison pour une longue durée, voir plusieurs années », indique-t-il.

Par ailleurs, « ceux qui auront à écoper d'une peine réduite, iront faire l'agriculture à Kaniama-Kasese », a poursuivi le Gouverneur de Kinshasa avant d'interpeler la police à ne pas libérer ses kuluna, et aussi, « ceux qui seront arrêtés très prochainement, iront également faire le champ au Katanga comme l'a dit le chef de l'État, puisque trop c'est trop, il faut que les décisions sévères soient prises » insiste-t-il.

Gentiny Ngobila demande à la population kinoise, « de dénoncer les kuluna, car, dit-il, ces inciviques lorsqu'ils opèrent, ils ne choisissent ni sexe, ni tribu…»

À la police, « de prendre le devant et d'aller aux attentes et préoccupations des kinoises et kinois, de prendre son leadership pour collaborer avec la population, ainsi la confiance sera partagée entre les deux ( police et population ) pour vaincre le phénomène Kuluna » a renchéri Gentiny Ngobila.

Théo Liko