Kinshasa :"FCC-CACH qui a démontré ses limites va laisser place à un nouveau vent dans ce pays" JM Kabund

Jean-Marc Kabund devant les militants de l'UDPS dimanche 20 septembre 2020 lors de l'anniversaire de victimes de répressions de 2016 ©Théo Liko/ ENET

Comme annoncé, le troisième congrès du parti politique Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC-A) s’est ouvert ce mardi 3 novembre 2020 à Kinshasa.

Sur invitation dudit regroupement politique, Jean-Marc Kabund et ainsi que plusieurs personnalités politiques ont rehaussé de leurs présences à cette cérémonie.

Présent au 3ème congrès de l'AFDC-A, le président a.i de l'Union pour la Démocratie et le progrès social (UDPS) Jean-Marc Kabund a accordé une interview à la presse au sujet du clash entre le FCC et CACH, partenaires au pouvoir.

À l'en croire, la coalition FCC-CACH se prépare déjà à laisser la place à une nouvelle classe politique qui travaillera pour l'intérêt général.

"Je suis très heureux aujourd'hui que la coalition FCC-CACH qui a démontré ses limites va laisser place à un nouveau vent dans ce pays pour le bonheur de notre peuple. Que les résolutions qui vont sortir de ces travaux puissent affermir votre parti afin d'un avenir meilleur" a dit Jean-Marc Kabund.

Peu après le discours à la nation de Félix Tshisekedi, plusieurs sources ont évoqué la fin de la coalition FCC-CACH.

Le président a d'ailleurs commencé les consultations comme prévu afin de créer une union sacrée dans l'optique de sortir la République démocratique du Congo (RDC) dans la crise politique dont elle fait face.

C'est à l'issue de ces consultations que Félix Tshisekedi se décidera de la survie ou non de la coalition au pouvoir.

Joël Mesa Nzuzi