Kinshasa : Deux sujets Chinois accusés de viol sur une fille pendant 4 jours après l’avoir séquestrée

Illustration.

Deux sujets Chinois sont accusés de viol sur une jeune fille de 21 ans pendant 4 jours, après l’avoir séquestrée dans leur domicile.

Selon Opinion-info.cd qui livre l’information, la scène s’est passée dans une parcelle en chantier où les deux Chinois habitaient. CHEN GUO CAI et ZHAO ZHUN LUN, puisqu’il s’agit d’eux, travaillent dans ledit chantier pour le compte de la société GGPI, située sur l'avenue Mbiza dans la commune de Ngaliema.

« Ils ont utilisé du mercredi 22 au samedi matin du 25 septembre comme esclave sexuel une Congolaise engagée initialement pour de tâches ménagères. Celle-ci a été d’abord battue puis violée durant tout le temps de sa séquestration. Elle n’a pu être sortie de là que lorsque ses cris de détresse ont été entendus par les jeunes travailleurs congolais des environs du chantier », indiquent la même source.

Et de poursuivre :

« Au départ, Ils avaient tenté de dissuader la victime à ne pas saisir la justice pour ce cas de viol et esclavage sexuel en lui proposant un montant pour son désintéressement comme si sa santé ne valait absolument rien ».

Les deux chinois, indique le confrère, ont été déjà transférés au parquet de grande instance pour la suite de la procédure.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *