Kinshasa/CENI-Malonda: Le mouvement "Pour Construire" mobilise pour la marche du 09 juillet projetée par l'UDPS

Henry Mutombo, Coordonnateur du mouvement "Pour Construire/ photo tiers

Les manifestations se succèdent mais mais ne se ressemblent pas depuis l'enterinement de la candidature de Ronsard Malonda à la présidence de la Commission Électorale Nationale Indépendante par l'Assemblée Nationale, le 02 juillet dernier.

Après celle de dénonciation des mouvements citoyens samedi dernier à Kinshasa et dans quelques villes du pays, une autre marche géante de soutien au candidat a été organisée ce mardi dans quelques agglomération de la République Démocratique du Congo.

Pendant que les regards sont tournés vers la cité de l'Union Africaine dans l'attente de la décision du chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo quand à ce, l'UDPS, le propre parti du président congolais s'annonce dans la rue le 09 juillet prochain sans avoir compté sur la réticence du Gouverneur de la ville, Gentilly Ngobila, plutôt préoccupé par le respect de l'état d'urgence sanitaire décrété par le président de la République en vue de lutter contre la COVID19.

C'est dans ce contexte que le mouvement " Pour Construire" coordonné par Henry Mutumbo renouvelle son soutien à l'initiative du parti présidentiel doit-il est allié et partage l'intégralité des revendications.

En effet, dans une déclaration envoyée ce lundi, 06 juillet, à election-net.com, l'homme se dit également préoccupé par le maintien de très controversées propositions des lois Minaku et Sakata pour la prochaine session parlementaire.

A lire aussi Flash, Kinshasa: Gentiny Ngobila refuse de prendre acte de la marche du 09 juillet prévue par l’UDPS

Ci-dessous, l'intégralité de la déclaration.

Déclaration Politique

« Pour Construire » (P.C en sigle), un mouvement associatif et d'intérêt communautaire de lutte contre la Corruption allié à l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), a appris avec consternation la nouvelle de l'entérinement de la candidature de Mr Ronsard MALONDA à la tête de la CENI, par le Bureau de l'Assemblée Nationale en date du 02 juillet dernier et le report pour examen en session de septembre des propositions des lois controversées MINAKU-SAKATA.

  1. Pour Construire rejette catégoriquement la procédure frauduleuse et malencontreuse utilisée par la majorité mécanique du FCC pour un passage en force d'un candidat non consensuel à la tête de la CENI.
  2. Pour Construire note avec indignation le processus de l'entérinement illégal et illégitime de la candidature de Mr Ronsard MALONDA et ce, de manière unilatérale, qui viole l'esprit et la lettre de l'alinéa 2 de l'article 12 de loi n° 10-013 du 28 juillet 2010 portant organisation et fonctionnement de la Commission Électorale Nationale indépendante CENI, telle que modifiée et complétée par la loi n°13-012 du 19 Avril 2013. Ce comportement de la Présidente du Bureau de l'Assemblée Nationale a créé une cacophonie qui a eu pour conséquence la division de la nation.
  3. Pour Construire constate que la Candidature de Mr Ronsard MALONDA est un fruit muri par le FCC pour un Hold-up électoral en gestation car, par sa lettre référencée n° PCR/PR/ECC-CENCO/ABL-FAB/03-07/2020/BC-5, la CENCO et l'ECC alors Présidium de la plateforme confessions religieuses dénoncent cette farce de mauvais goût orchestrée par le FCC en entérinant Mr Ronsard MALONDA non désigné par ses pères de la plateforme. Par ailleurs, l’église KIMBAGUISTE pour laquelle Mr Ronsard MALONDA serait leur candidat ne reconnaît pas son élection.
  4. Pour Construire dénonce le report à la session de septembre l'examen des propositions des lois MINAKU-Sakata qui est un recul malicieux tendant à s'engager pour ces vacances parlementaires, à soudoyer les consciences du peuple en vue de revenir avec des propositions du reste, hasardeuses et anticonstitutionnelles, de la réforme judiciaire.

Face à cette imposture entreprise par la majorité mécanique du FCC tendant à faire passer sa volonté du contrôle de la CENI, institution d’appui à la démocratie dont la mission est noble, que du pouvoir judiciaire dont ils veulent se soustraire de leur forfait de 18 ans de mégestion dans le contexte de l’instauration de l’Etat de droit :

  1. Pour Construire recommande au Président de la République, Chef de l'État, de ne pas cautionner cette forfaiture en investissant Mr Ronsard MALONDA à la tête de la CENI.
  2. Pour construire exige l’abandon pur et simple de l’examen des propositions des lois MINAKU-SAKATA qui visent l’inféodation de notre justice.
  3. Pour Construire, tout en exigeant une évaluation préalable du cycle électoral passé et une réforme avant toute désignation des nouveaux animateurs, recommande que la coopération soit privilégiée en lieu et place de la compétition ; faute de quoi le FCC sera seul responsable des conséquences catastrophiques que provoquerait sa démarche cavalière.
  4. Pour Construire invite toutes les forces vives de la nation et le peuple, à se joindre à la grande mobilisation pour la marche qu’organise l'UDPS son partenaire, ce Jeudi 09 juillet dans le respect strict des mesures barrières contre la COVID-19.

Que Dieu bénisse Pour Construire.
Que vive la lutte contre la corruption en RDC. 
Que vive la République Démocratique du Congo.
Je vous remercie.

Fait à Kinshasa, le 07 juillet 202O

Henry MUTOMBO