Kinshasa : ce que la police a trouvé au siège du FCC de Joseph Kabila

Joseph Kabila Kabange, chef de fil du FCC visitant le siège de sa plateforme politique à Kinshasa/ photo tiers

Le Front Commun pour le Congo (FCC), plateforme dont l'autorité est l'ancien président de la République Démocratique du Congo, Joseph Kabila, dénonce l'intrusion le mercredi dernier, de la police en son siège de la commune de la Gombe à Kinshasa.

Pour le débuté national membre de cette plateforme, Félix Kabange Numbi, qui a relayé l'information, ces policiers "sans mandat", disaient rechercher les armes, mais sans les avoir trouvé. Ce qu'il considère comme une provocation prenant l'opinion à témoin.

"Le FCC dénonce l’intrusion ce jour, dans son lieu de réunion, de la police militaire qui, au motif fallacieux de rechercher des armes, a fouillé les lieux sans mandat et n’a rien trouvé. Le FCC condamne énergiquement cette énième provocation et prend l’opinion à témoin", a tweeté le député national Félix Kabange Numbi.

Au moment de la rédaction de cet article, la police n'a pas encore donné sa version des faits.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *