Kinshasa/Bouclage au camp militaire Kokolo : voici les découvertes macabres

Un présumé militaire FARDC interpellé à l'hôtel Karavia de Lubumbashi lors d'une réunion présidée par Gilbert Kankonde Malamba, Vice premier ministre congolais/ photo tiers

Le blocus décrété dans et aux environs du camp militaire Kokolo à Kinshasa, a permis aux autorités congolaises de récupérer quelques armes des guerres et mettre la main sur certains inciviques.

Selon l’armée, 257 personnes ont été arrêtées, des armes de guerre et machettes récupérées.

Ce même bouclage a aussi permis d’expulser au moins 30 familles irrégulièrement installées, annonce la même source.

Il sied de signaler que toutes les unités ont été mobilisées pour cette opération qui a duré presque toute la journée du dimanche, dans ce camp qui est parmi les plus grands de la capitale, Kinshasa.

Joël Mesa Nzuzi

1xbet Code Promo ENET2021