Kinshasa-Bopeto : La population de Maluku s'associe à son bougmestre pour mettre fin à l'insalubrité

Le bourgmestre de la commune de Maluku (en noir) avec ses administrés. Ph tiers.

Ce samedi 31 octobre a vibré au rythme de la 9ème journée Bopeto qui corrobore avec l'an un depuis le lancement de Kinshasa-Bopeto par le chef de l'État Félix Tshisekedi le 19 octobre 2019.

Dans la commune de Maluku, la population en accord avec son bougmestre Jacques Epiana, ont répondu favorablement à la matérialisation de cette vision chère au gouverneur de la ville Gentiny Ngobila Mbaka.

Ce samedi, le bougmestre a effectué une descente dans la zone 4 et 6 où il est passé dans les résidences pour s'imprégner de la situation sanitaire et a, par ricochet, déguerpi les toilettes anarchiques, et aussi défendu les constructions non conformes, tout en appellant les habitants de ce coin à dégager de leurs domiciles les poubelles et à les jeter dans des motos à poubelles qui l'accompagnaient, les assurant que ces motos vont faire la ronde trois fois par semaine pour ramasser les détritus.

À la fin de sa ronde, le coordonnateur de Kin-Bopeto de cette commune a salué le lien fort entre la population et son autorité municipale pour les efforts durant ce un an depuis le lancement de ce programme.

« La population de Maluku est vraiment déterminée à accompagner la vision du gouverneur, Kin-Bopeto. Les problèmes ne manquent pas, mais grâce à notre bougmestre, à chaque fois qu'il y a journée Bopeto, de lui-même, il met la main dans la patte pour que ça soit une réussite totale», a-t-il fait savoir au micro d'élection-net.com

Et d'ajouter, « la commune de Maluku est parmi celle qui reçoit l'appui total de son bougmestre. ».

À la population de Maluku, « cette vision est déjà assimilée. Vous remarquerez que les habitants sont derrière la vision du gouverneur de la Ville et sont toujours présent lors des activités d'assainissement. » a-t-il conclu.

Il sied de signaler également l'absence des caniveaux dans cette commune où les autorités appellent la haute autorité provinciale à s'y imprégner pour que cela soit chose faite.

Théo L.