Kinshasa/ Bombé : police, services de sécurité et hôtel de ville en coalition

SCTP, ex Onatra, Ph. Tiers

L’hôtel de ville de Kinshasa, la police nationale congolaise et les services de sécurité pactisent pour lutter contre la drogue dit " Bombé" devenue monnaie courante auprès des jeunes de la capitale congolaise.

Dans son compte rendu, le conseil des ministres du Gouvernement provincial annonce des mesures coercitives afin d'endiguer ce phénomène.

"Le Conseil tient à rassurer la population kinoise que l’Exécutif provincial ne ménagera aucun effort dans la poursuite sans complaisance des actions coercitives, et ce, en collaboration avec la Police Nationale et les services de sécurité, afin d’endiguer ce phénomène combien dangereux et inquiétant pour la jeunesse kinoise », a rapporté le compte-rendu du Conseil des ministres provinciaux, consulté ce 31 août par la rédaction Election-net.com.

"Bombé", est un stupéfiant fabriqué avec des résidus de catalyseurs de pots d’échappement des véhicules.

Joël Nzuzi Mesa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *