Kinshasa/Baie de Ngaliema : Muabilu et Sakombi promettent de détruire les constructions anarchiques

Le ministre d'État en charge de l'Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu et son collègue des affaires foncières, Molendo Sakombi ont, sur instruction du premier ministre Sama Lukonde, effectué une descente sur le terrain ce samedi 25 septembre. Ce, pour mettre fin à la gabegie foncière et urbanistique de l'espace qui abritera la corniche de Kinshasa.

Grand Projet très avancé qui offrira un rayonnement et des infrastructures modernes à la capitale, notamment un site touristique de premier plan, ce site s'est vu spolié par quelques inciviques.

À la vue de cette construction anarchiques, les deux warriors, ont convenu de rendre compte à qui de droit, pour des mesures idoines.

« Pour l’instant, il faut faire le rapport à qui de droit et prendre des mesures préventives. Que tout celui qui a un document quelconque vienne nous le montrer. De toutes les façons, c’est la zone 3 de la corniche. Tous les compatriotes qui sont venus s’hasarder ici, qu’ils sachent que ça sera rasé. Ça ne sert à rien de gaspiller son argent avec les marchands de vent qui ne veulent pas voir une portion de terre vide et nous les conseillons d’éviter de gaspiller leur argent. L’état de droit est une réalité, personne n’est au-dessus de la loi », a indiqué Pius Muabilu.

Molendo Sakombi a, quant à lui, appelé les constructeurs a anarchiques à mettre fin à ce qu'il a qualifié de "gabegie foncière".

« Alors, il était important pour mon collègue et moi-même de venir voir ce qui se passe ici, surtout qu’on nous avait alerté qu’il y avait des lotissements pirates. Il y avait des chefs coutumiers qui se prétendaient propriétaires, voire même certains responsables de ce pays. Il faut mettre fin à cette gabegie foncière », a déclaré le ministre des Affaires foncières.

Et d'ajouter que:

"Nous sommes venus voir de nos propres yeux et il y a des constructions qui continuent sans aucune autorisation. Nous allons faire rapport à qui de droit et solliciter d’abord la suspension des travaux".

Notez que selon le plan initial, cette corniche va s'étendre sur 4 zones allant de la commune de la Gombe à celle de Ngaliema, appelée Baie de Ngaliema située sur la rive gauche du fleuve Congo, au Nord ouest de la ville de Kinshasa.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *