Kinshasa/ Bac SCTP : Félix Tshisekedi au chantier naval

Chose promise,chose due dit-on! Le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s'est déplacé personnellement ce mardi 14 septembre 2021,dans l'enceinte de la concession du chantier naval de la SCTP pour palper du doigt les travaux de construction du bac afin de répondre positivement à la demande de la population de Zongo en difficulté dans leurs navettes.

C'est pratiquement vers 17 heures que le cortège du premier citoyen congolais a franchi le lieu. Soucieux du bien être de sa population,le président Tshisekedi a tenu individuellement à arriver sur place question de voir de ses propres yeux,les avancées des travaux.

Traversant la haie d'honneur,le numéro un congolais a bénéficié des différentes explications à l'aide d'une maquette,du responsable de Oriental Roards and Construction ( ORC), bureau de construction qui a la charge de la construction du bac,avant de poursuivre la visite à l'intérieur même du dit bac.

Satisfait des avancées de travaux, le chef de l'État, garant de la Nation,est réparti le cœur net et est convaincu que sa population, particulièrement celle de Zongo,sera bientôt en possession de ce grand bateau pour ainsi vaquer paisiblement en toute quiétude et sécurité à leurs navettes.

Ont été présents sur le lieu,le ministre de commerce extérieur, le DG de la SCPT ( ex ONATRA), le DG des offices de route et bien d'autres personnalités.

Il sied de rappeler que ces travaux de construction du bac,émanent d'une promesse que le chef de l'État a faite à la population de Zongo lors de son passage en début décembre 2019 dans ce coin et à Bangui,qu'il leur offrirait cette opportunité afin qu'elle puisse désormais commercer dans les normes,mais aussi et surtout dans des bonnes conditions.

Ce bac va permettre de relier la ville de Zongo dans le sud Ubangi à la capitale de la Centre Afrique Bangui. Il pourra donc supporter,y a lieu de le souligner en précisant, un camion chargé d'un contenaire de 40 pieds,d'après le responsable du bureau de construction (ORC),et désormais la marchandise venant du port de Douala, du port de Lome,et celui de Lagos pourra transiter par Bangui,traversé à Zongo et par la suite emprunté la route qui va vers Libenge,Gemena et Yakula,chose qui n'était pas possible avant.

Ainsi, grâce à ce grand bateau,la population de Zongo non seulemnt pourra commercer en toute sécurité, mais aussi pourra vivre en symbiose avec le peuple du Bangui comme de vrais frères, et comme dans un même pays.

D'où cette recommandation en amont du chef de l'État à la population de cette contrée, de travailler,de produire, de retourner à l'agriculture, au champ,afin qu'à travers ce pont flottant, qu'il y ait une activité économique florissante entre les deux rives.

election-net.com/CellCom / Présidence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *