Kinshasa : Auguy Musafiri, de la prison à la résidence surveillée

Placé en détention provisoire à la prison centrale de Makala, à Kinshasa depuis le 18 juin dernier, l'ancien Gouverneur du Maniema, Musafiri Nkola Myoma Auguy, a bénéficié d'une mise en liberté provisoire le week-end dernier.

Il ne sera cependant pas libre de tous ses mouvements, car assigné en résidence surveillée.

La nouvelle est confirmée à election-net-com ce lundi 09 août par les avocats des deux parties dans l'affaire de détournement de plus de 100.000 dollars américains de redevance minière du secteur de Bangubangu Salamabila, en territoire de Kabambare, affaire dans laquelle il est poursuivi comme présumé auteur de détournement.

Rappelant le principe du droit selon lequel "la liberté est la règle et la détention fait l'exception", Maître Franck Kalolo, l'un des avocats conseils de l'ancien Gouverneur Musafiri Nkola Myoma Auguy espère à un acquittement de son client. Car, les faits pour lesquels il est poursuivi, sont selon lui, "des faits montés par le camp adverse juste pour saper sa personnalité".

Contacté par election-net-com, Maître Gérôme Sharadi, membre du collectif d'avocats de la partie civile confirme également l'information de la libération provisoire et l'assignation en résidence surveillée de Musafiri Nkola Myoma Auguy. Il ajoute que cette décision de la cour de cassation qui instruit sur cette affaire est justifiée par l'état de santé dégradant de l'accusé.

"Je suis à la cour, c'est confirmé suite à son état de santé dégradant. La cause sera appelée a l'audience ce 25 août", indique-t-il.

Pour ce dernier, "il n'y apas d'inconvénient aussi longtemps que la cour de cassation n'a pas encore rendu son arrêt quant à ce. En plus comme le prévenu a sollicité sa liberté provisoire, c'est son droit".

À Maître Gérôme Sharadi de chuter :

"Le dossier est fixé à la cour de cassation sous le numéro RCC 007. L'audience à la fin de ce mois. Rien n'est perdu jusque là".

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *