Kinshasa/attaque de la résidence du cardinal Ambongo : l'Église catholique réagit

L'Église catholique désapprouve les actes de vandalisme perpétrés ce dimanche 1er août au centre Lindonge, résidence du cardinal Fridolin Ambongo, métropolitain de Kinshasa. Ce message de l'Église catholique a été exprimé dans un Communiqué de l'Archidiocèse de Kinshasa, signé par son Secrétaire-Chancelier, l'abbé Georges Njila, dont Election-net.com s'est procuré une copie.

Sur certaines images vidéos qui circulent sur la toile, l'on aperçoit quelques jeunes scandant des chants hostiles contre le cardinal Fridolin Ambongo, dans lesquels ils l'appellent à ne pas politiser l'Église.

Ainsi, l'Archevêché de Kinshasa dit "désapprouver fermement ces actes". Il invite par ailleurs les fidèles catholiques à "rester extrêmement vigilants pour empêcher toute dégradation du patrimoine ecclésial et prudents pour ne pas se laisser influencer par personne".

Pour rappel, ces incidents de Kinshasa, arrivent après dénonciation des pillages au Kasaï-Oriental, des plusieurs paroisses catholiques, depuis le mois d'avril à ces jours, selon l'évêque de Mbuji-Mayi, Monseigneur Édouard Emmanuel Kasanda.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *