Kinshasa : Arrestation des militants de la NOGEC, Constant Mutamba menace

Constant Mutamba, mandataire minier et des carrières ©photo de tiers.

Comme promis, les militants de la Nouvelle génération pour l'émergence du Congo (NOGEC) était dans la rue pour manifester contre la politisation de la CENI et exiger le consensus autour des réformes électorales.

Dans un communiqué parvenu à Election-net.com, NOGEC indique l'arrestation d'au moins 25 de ses militants, arrêtés aux postes de la police de la Tshangu. Son président Constant Mutamba exige la libération pure et simple de ses militants, faute de quoi, " tous les militants, y compris le président national, iront se faire arrêter par solidarité avec leurs camarades", peut-on lire dans ledit communiqué.

" Les forces de l'ordre ont sévèrement réprimé ladite marche pacifique, en procédant aux arrestations arbitraires et brutales des manifestants. NOGEC exige du gouvernement congolais, la juste réparation des préjudices causés", poursuit le même communiqué.

La NOGEC condamne par ailleurs, "ces violations récurrentes des droits de l'homme", qui met en mal, selon elle, les acquis de la démocratie.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *