Kinshasa : Arrestation de Constant Mutamba à Ndjili

Constant Mutamba, président du NOGEC. ENET/Joel Mesa

Alors que gouverneur de la ville de Kinshasa avait interdit les manifestations politiques sur l'axe qui relie la ville à l'aéroport de Ndjili, Constant Mutamba, président de la nouvelle génération pour l'émergence du Congo (NOGEC), qui avait confirmé sa marche ce mercredi 29 septembre a tenté de réunir des militants au niveau du Quartier 1.

À peine réunie, La NOGEC annonce avoir été dispersée et son président arrêté.

Quelques militants aussi ont été escortés par une jeep de la police vers le commissariat de district de Ndjili.

Les informations recoupées par Election-net.com, renseignent que les manifestants n'avaient même pas atteint le boulevard Lumumba, ils étaient encore au quartier 1, à Ndjili.

"Pour exiger des réformes justes mais aussi la dépolitisation de la CENI, nous n'allons reculer nullement devant quoi que ce soit. Nous allons marcher sur le tronçon du boulevard Lumumba", disait-il la veille.

Ces revendications font suite à la promulgation de la loi portant organisation et fonctionnement de la CENI par le Président de la République et le blocage dans la désignation de nouveaux animateurs de la CENI. Cette loi est rejetée par Lamuka et certaines composantes de la société civile.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *