Kindu : les mouvements citoyens invitent Félix Tshisekedi à réaliser sa promesse de s’installer à Beni

Les manifestants pour la solidarité aux victimes des massacres de l'Est de la RDC/photo tiers

Deux mouvements citoyens, à savoir : Filimbi et Lucha( Lutte pour le Changement), et une association socio-culturelle dénommée Kyaghanda Yira, réunissant le peuple Nande vivant à Kindu, ont débuté ce mercredi 14 avril avec une série des manifestations pacifiques. Et ce, en signe de solidarité aux victimes de l’insécurité dans les provinces du Nord et Sud-Kivu, et de l’Ituri.

La marche de ce jour est partie de la cathédrale Saint Esprit de Kindu, en sillonnant les grandes artères de la ville pour chuter au gouvernorat de province où un mémorandum adressé au Président de la République a été déposé au Ministre provincial des Finances, Décentralisation, Lumumba Diheke Lum’s, faisant l’intérim du Gouverneur de province, avant d’êtres lu à la presse locale.

Dans leur mémorandum, ils expriment leur profonde indignation de ce qu’ils qualifient “de la manière honteuse pour le pays, dont nos concitoyens au Nord-Kivu, Sud-Kivu et de l’Ituri sont au quotidien, non seulement entrain d’être tué, mais aussi égorgés, décapités, morcelés à l’instar des bétails dans un marché, par de simples personnes sans âme, sous l’œil impuissant des FARDC et de la Communauté internationale sur-représentée par la Monusco et la brigade d’intervention”, ont-ils déclaré dans leur mémorandum lu par Me Didier Kakule Pilipili, Président de l’association Kyaghanda Yira.

Ils regrettent cependant la non-réalisation des promesses du Chef de l’État de ramener la paix dans la partie Est du pays.

“Lors de votre campagne et de votre évènement à la tête de la RDC, vous avez eu à donner plusieurs promesses, notamment : “une fois élu, l’état-major major général des FARDC sera installé à Beni; Que vous vous sentirez Président si les massacres cessent à l’Est”.

“Cependant, aujourd’hui plus de deux ans à la tête de ce pays, ni l’une, ni l’autre de vos promesses n’a été réalisée pour mettre fin à cette boucherie humaine, en dépit des revendications légitimes et légales de la population qui, en plus de tomber des machettes, haches, fusilles des ennemis, ils tombent pendant les manifestations pour réclamer la paix, des balles de la police et de l’armée, impuissantes pour le protéger”, ont-ils poursuivis.

Ils déplorent aussi le résultat moins significatif de 20 ans de la présence de la mission Onusienne en RDC, et recommandent au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à renvoyer cette dernière du pays.

” La Monusco et la brigade d’intervention, représentantes de la Communauté internationale considérée comme une grande mission de la paix au monde a totalisé 20 ans au pays sans que la paix ne soit vécue même pas une minute sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo, et plus particulièrement à l’Est de notre pays, où cette mission est plus importante. La population ne voit pas sa raison d’être en RDC, et vous invite à les renvoyer”, ont-ils dit dans leur mémorandum.

À cette même occasion, des photos des victimes des massacres de l’Est ont été exposées à différents endroits de la ville de Kindu.

Selon les organisateurs, ces manifestations pacifiques vont se poursuivre ce jeudi 15 avril, toujours dans la ville de Kindu.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu