Kindu : la suspension du Maire de la ville, une mesure ”prise en précipitation” NDSCI

Une place de la ville de Kindu. Photo tiers

Réagissant à la presse ce mercredi 13 janvier sur la situation politique tendue au Maniema, le président provincial de la Nouvelle Dynamique de la Société Civile ( NDSCI-Maniema ) est revenu sur la sanction infligée à l’autorité urbaine de Kindu mardi 12 janvier.

Maître Michel Kasonda juge de précipitation la mesure prise par le ministre provincial de l’Environnement faisant intérim du Vice-gouverneur intérimaire en mission.

“ Nous de la NDSCI disons que, cette mesure a été prise dans la précipitation. Parce que, s’il fallait suspendre, mais c’est dans quelle condition que celà est arrivée ? Le ministre ne peut pas se réveiller le matin et prendre une telle mesure. Il y a toute une procédure en droit pour de telles mesures”.

À lui d’ajouter “ au préalable, on devrait commencer par les enquêtes et explications pour chuter avec sa pareille mesure”.

Pour rappel, le maire de Kindu Ongala Luseke Lovy a été suspendu préventivement pour avoir autorisé une marche du collectif des femmes du Maniema lundi 11 janvier, lesquelles réclamaient à Félix Tshisekedi d’autoriser le retour à Kindu du gouverneur déchu Auguy Musafiri.

Tony Kasongo à Kindu