Kindu / couvre-feu : un jeune homme se fait briser le fémur

Bob, le jeune homme fracturé le samedi 02 janvier 2021 à Kindu lors de la patrouille/ photo tiers

Comme partout en RDC, la ville de Kindu vit au rythme des nuits de couvre-feu, tel que décrété par le Chef de l’Etat pour freiner la propagation du Coronavirus. Dans la ville chef lieu du Maniema, beaucoup de personnes rencontrées demandent de repousser le couvre-feu après 23 heures et que la Police soit clémente envers ceux qui connaitront des retards en cours de route.

Ce samedi 02 janvier vers 21heures, Bob, un jeune âgé d'une vingtaine d'années en direction de la maison, s'est retrouvé dans un embuscade des patrouilleurs de la Police Nationale Congolaise sur l'avenue du 24.
À en croire les sources sur place qui racontent à élection-net, ce jeune effrayé a résolu d'amorcer la course vers sa maison et fuire les éléments de l'ordre. Quasiment rapproché par la jupe des patrouilleurs, la victime s'est retrouvé fémur droit brisé sérieusement après une chute lors de la course. À présent, la victime est interné à une structure sanitaire du coin pour les soins appropriés.

« Nous l'avons amené à un centre hospitalier par l'entremise d'un motard bon samaritain parce qu'à leur passage les policiers ont refusé de l'amener» raconte à élection-net,un médecin du coin.
Rappelons que depuis le début de couvre-feu , la situation semble n'est pas arrangé la population du Maniema, qui depuis quelques jours exigent la modification de cette mesure du président de la République.

Tony Kasongo.