Kindu/attaque du cortège de Gertrude Kitembo: un commandant de la PNC sur le banc des accusés

L'accusé et ses avocats conseils/Photo tiers

C'est ce samedi 13 mars que s'est ouvert à la tribune centrale de Kindu chef-lieu de la province du Maniema, le procès en flagrance des présumés auteurs de l'attaque par projectiles le 10 Mars dernier, du cortège de la Présidente de l'assemblée provinciale du Maniema.

Ce procès en flagrance est organisé par la cour militaire du Maniema, sur une plainte de la Présidente de l'assemblée provinciale, Gertrude Kitembo Mpala.

Un seul prévenu était à la barre à cette première audience, qui était consacrée à sa présentation, sa comparution, ainsi qu'à l'audition des renseignants.

Il s'agit du commissaire supérieur adjoint de la police nationale congolaise (PNC), Parfait Masabuka Simba Masasi. Il est reproché à ce dernier, l'infraction "d'abstention coupable", a fait savoir à la presse l'un des membres du collectif d'avocats conseils du prévenu, Maître Ngongo Amisi Jacques.

"C'est-à-dire que pour la partie civile, y compris le ministère public, ils déclarent que notre client n'a pas bien assuré la sécurité de la Présidente de l'assemblée qui est supposée être victime dans cette procédure", a-t-il expliqué.

Pour le ministère public, ce procès est l'expression de la justice. "Parce que la justice élève une Nation. S’il n'y a pas de justice, rien ne marchera", a rappelé à cet effet, l'organe de la loi.

Après cette première audience, la cause a été renvoyée au lundi 15 mars pour la poursuite de l'instruction.

D'après toujours Maître Ngongo Amisi Jacques, l'un des avocats conseil du prévenu, le commandant du commissariat urbain de Kindu, Parfait Masabuka Simba Masasi, "plusieurs personnes vont encore comparaître, y compris les renseignements qui ont comparu" à la première audience.

Rappelons que ce procès fait suite à l'attaque par projectiles du cortège de la Speakerine de l'organe délibérant du Maniema. C'était le mercredi10 mars dernier, lors de son retour de la plénière qui était consacrée à l'examen de la demande du Gouverneur de province faite au bureau de la représentation provinciale, sollicitant un délai de 30 jours pour répondre aux préoccupations des signataires de la troisième motion de défiance lui visant.

Au cours de cette attaque menée par des jeunes opposés à la nouvelle motion de défiance contre le Chef de l'exécutif provincial, la voiture officielle de Gertrude Kitembo Mpala avait été caillassée, et une vitre s'est cassée. Elle a été selon elle-même, légèrement blessée.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu