Kibasa Maliba aux militants de son parti : “en 2023 nous devons donner un deuxième mandat au président Fatshi “

Augustin Kibasa Maliba, ministre des PTNTIC devant les militants de son Parti

Le Ministre des postes Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (PTNTIC) Augustin Kibassa a au cours d’une manifestation tenue ce mardi 27 avril 2021 au siège de l’UDPS/KIBASSA, remercié le Président de la République Félix Tshisekedi et le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde pour sa reconduction à son portefeuille ministériel.

« Premièrement je remercie Dieu qui a accepté que nous puissions nous réunir ici aujourd’hui. Deuxièmement je remercie le président de la République Félix Tshisekedi, Fatshi Béton qui a accepté de me reconduire, merci aussi au premier ministre qui m’a accepté dans son équipe », a dit le Ministre de PTNTIC.

Au cours de cette même activité, Augustin Kibassa a interpellé à la nouvelle équipe, l’usage de la caisse de l’Etat dans le but de servir la population et non se servir.

« Comme vous le savez, ce gouvernement est le fruit de la vision du chef de l’État. Le peuple d’abord (…). Ce qui tue notre pays, c’est la corruption. Nous devons combattre cela. La caisse de l’État est pour tout le peuple et non pour les ministres », a interpellé le President national de l’UDPS/KIBASSA.

Parmi ses réalisations, il il y a la mise en place du Registre des Appareils Mobiles ( RAM ) dans le but de combattre la contrefaçon et le vol des téléphones, Augustin Kibassa appelle également la population à soutenir le Chef de l’Etat pour son prochain mandat en 2023.

« Nous devons continuer la lutte parce que le pays était dans un grand trou. Nous devons poursuivre le combat pour le progrès Social. Nous demandons votre accompagnement. Il nous reste deux ans et demi, vous êtes au courant de ce qui vient de se passer, nous n’allons pas y revenir, mais en 2023 nous devons donner un deuxième mandat au président Fatshi, en 2023 Fatshi sera notre président. Nous devons lui donner aussi beaucoup de députés pour éviter ce que nous venons de vivre. Nous devons le soutenir », a-t-il conclu.

Le travail des guerriers de Sama Lukonde débute, avec un vent nouveau de l’Union Sacrée du Chef de l’Etat qui tient à matérialiser sa vision au profit du peuple congolais.

Theo Liko