Kasongo Mwema Yamba Y'amba: ''la coalition FCC-CACH ne saurait passer devant les intérêts du peuple congolais''

Le porte-parole du Chef de l'État, le professeur Kasongo Mwema Yamba Yamba a décliné sa position par rapport à ce qui conviendrait d'être appelé "escalade verbale" au sein de la coalition FCC CACH. Ce, depuis que le Président s'est dit prêt à dissoudre l'Assemblée nationale au cas où la crise persistait.

Dans un message posté sur son compte Twitter, ce jeudi 23 janvier 2020, Kasongo Mwema Yamba Y'amba a rappelé à l'opinion que le président Félix Antoine Tshisekedi affiche de manière constante sa foi en la coalition FCC-CACH. Ce, parfois, contre l'avis de ses partenaires. Il estime que cette coalition ne saurait passer devant les intérêts du peuple congolais. Avant d'ajouter que "si la dissolution devient inéluctable, elle aura lieu''.

Pour rappel, le président Félix Antoine Tshisekedi devant la diaspora congolaise vivant à Londres avait, le dimanche 19 janvier 2020, déclaré qu'il était prêt à dissoudre la Chambre basse du parlement. Ce, au cas où la crise persistait.

Des propos qui n’ont pas rencontré l’assentiment de plusieurs personnalités du FCC qui n’ont pas tardé, à leur tour, de rétorquer à ce qu’avait édicté le chef de l’Etat.

Prince Bagheni, à Goma.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *