Kasaï Oriental : un député mis à la disposition de la justice

Les députés provinciaux de la province du Kasaï Oriental, ont décidé ce mardi 29 décembre de mettre à la disposition de la justice leur collègue, Alidor Numbi wa Kapuya en lui enlevant ses immunités parlementaires. Cette opération s'est déroulée au cours de la plénière à huis clos, consacrée à l’audition et adoption du rapport de la commission mise en place pour statuer sur son dossier en présence du procureur général de la République

Alidor Numbi est, selon plusieurs sources, cité parmi les auteurs de différents affrontements ayant causé mort d’hommes au territoire de Katanda.

"Il y a eu mort d’hommes, il y a eu plusieurs infractions qui ont été commises à Katanda. Pendant l’instruction, il s’avère qu’il y a le nom d’un député provincial qui a été cité. Lorsque que nous lisons les lois du pays, pour entendre un député provincial ou National, il faut avoir l’autorisation de l’Assemblée. Et cette autorisation se trouve dans la levée des immunités parlementaires. C’est ce que le procureur général était venu faire devant l'Assemblée a déclaré à la presse locale, le procureur général Kama Maurice.

Il sied de préciser que, 12 sur 18 députés présents à la plénière ont pour la levée de l'immunité de cet élu du peuple.

Cette cérémonie est intervenue après la plainte de la communauté de Bena Nshimba, qu’un dossier a été ouvert contre cet élu provincial. Les communautés de Bena Nshimba, bena kapuya et Bena mwembia s’affrontent il y a plusieurs décennies. Ces affrontements inter communautaires ont déjà occasionné plusieurs morts, des maisons incendiées et plusieurs personnes restées sans abris.

Jean-Paul Tshimanga